jeudi 3 novembre 2011

Croquez l'actualité : le peuple veut

Original 37x27 réalisé par Barbara

Le Centre du Graphisme d'Echirolles (38) célèbre la révolution tunisienne en présentant du 21 Novembre au 23 Décembre une exposition d'affiches réalisées de part et d'autre de la méditerranée. Il lance également un appel à projet en direction des lycéens de la région Rhône-Alpes intitulé "Croquez l'actualité : le peuple veut". Les élèves sont invités à s'exprimer au travers de la réalisation d'une affiche sur des sujets aussi divers que la liberté, l'égalité, le droit à la participation, le responsabilité, le contrôle du pouvoir...
Didier Gosselin, plasticien et professeur d'Arts Plastiques au Lycée Hôtelier Sep Clos d'Or à Grenoble propose à ses élèves de terminale d'échanger sur le sujet par voie postale avec Ivan Sigg et moi même, sur le même principe que ce que nous avions réalisé l'an dernier sur le thème du Jazz, et de participer ainsi à cet appel à projet. Le sujet est là plus grave à aborder, la légereté et l'improvisation que le jazz pouvaient susciter trouvent plus difficilement leur place ici.
Les premières enveloppes sont arrivées il y a quelques jours déjà et je me suis lancé rapidement dans les réponses. Il m'a fallu dans un premier temps entendre le message des élèves et saisir la relation qu'ils établissaient avec les images collées ou dessinées, les raccourcis qu'ils pouvaient empruntés et les symboles utilisés, avant de pouvoir à mon tour m'impliquer dans l'image et orchestrer formes et couleurs autour de l'original reçu : parler de volonté, mais aussi d'action (le peule veut - le peuple agit - le peuple à le droit - le peuple construit), d'égalité, mais aussi d'acceptation de la différence.


Mon enveloppe retour format A3

1 commentaire:

  1. Anonyme10:44 PM

    Magnifique boomerang postal! J'ai hâte de le voir. Plus j'y pense et plus je me dis que vous avez la partie la plus difficile : interpréter, transformer, compléter sans dénaturer la proposition intiale mais en la faisant vivre dans une nouvelle dimension possible... Chaque fois je suis étonné et émerveillé. Chapeau bas! à bientôt.
    Didier

    RépondreSupprimer