vendredi 3 septembre 2010

Vert corps en Vercors


Quelques jours pour prendre de la hauteur, marcher, caler son souffle sur ses pas et prendre le rythme, avancer vers des horizons de strates végétales et minérales, du vert tendre de l'herbe à vaches jusqu'au gris des pierriers et des sommets rocheux.


Quelques jours pour prendre à nouveau le temps, celui de lire, d'écrire, de dessiner. Celui aussi d'être à nouveau ensemble hors l'agitation de nos vies quotidiennes parfois un peu bousculées, le temps du jeu, de la parole, de l'échange.


Prendre le temps aussi de sentir s'échapper de nous toutes ces choses qui nous encombrent souvent inutilement, s'oxygéner, se vider pour pouvoir accueillir le neuf, se poser, être contemplatif.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire