mardi 19 janvier 2010

Ivan Sigg me questionne à travers la Touffe Sublime


La richesse du langage
L'artiste a-t-il une maîtrise du dessin ? Questionne-t-il les matériaux, les supports et les outils ? Y a-t-il dans l'oeuvre une variétés des codes graphiques et une capacité à les associer ? Observe-t-on des inventions techniques ? L'artiste s'approprie-t-il des outils classiques ou contemporains avec éventuels détournements de leurs usages courants ? Quel est le niveau d'intégration de la pensée et du verbe dans l'écriture plastique ?

Ivan Sigg - La Touffe sublime


Merci du très beau cadeau que tu m'as fait pour mes 44 pinceaux!

1 commentaire:

  1. Content de partager cela avec toi et de voir ton superbe autoportrait au-dessus de mes lignes :)
    salut l'ami peintre
    Ivan

    RépondreSupprimer