mercredi 15 mai 2013

Tête à Tête (de dos)


L'objectif de Claude Dufêtre me surprend en observation devant une peinture d'Agnes Desplaces, sa femme.

2 commentaires:

  1. Anonyme7:10 PM

    Voila une mise en abyme qu'il ne fallait effectivement pas laisser passer... Mystérieux comme une peinture de Magritte... Bravo ! A un de ces jours Éric.
    Didier Gosselin

    RépondreSupprimer
  2. Salut Didier, en effet, le photographe ne pouvait pas passer à côté de cette conjonction de têtes ! A bientôt !

    RépondreSupprimer