mardi 12 juin 2012

KUU en direct à l'After Puls'Art

eric meyer, kuu, after puls'art, peinture, art
After Puls'Art : Plongée en peinture et immersion totale en création du samedi 14h au dimanche 17h dans le parc de l'Île Moulins'art à Fillé sur Sarthe le 9 et 10 juin 2012.

Sous le regard curieux et surpris du public venu comme au spectacle, nous avons fait feu de nos quatre mains pleines de pinceaux et de couleurs pendant deux jours. Passant d'une toile à l'autre, les retournant, les croisant, nous ne connurent pas de répit. Sans jamais baisser les bras, manches retroussées, nous avons taquiné sans relâche celles qui nous posaient difficulté et, tantôt affinant le détail d'un trait fin, tantôt travaillant les matières à coups de brosses juteuses ou d'éponges humides, nous nous sommes régalés lorsque nous ferrions de belles pistes. C'est très rapide deux jours, mais le dimanche en fin d'après midi nous pouvions enfin nous asseoir devant notre travail et regarder devant nous les quatre toiles encore vierges la veille et penser avec plaisir au voyage accompli...
Nous n'étions pas les seuls embarqués dans l'aventure. Sous les barnums voisins, Christian Mourey, Nicole Anquetil, Agnès Rainjonneau, Daniel Rouyer, Jean-Marie Torque, Jean-Louis Vibert et le président peintre de l'association ARATATA, Lucien Ruimy, vivaient pareilles histoires.
Merci à tous ceux qui ont permis que ce moment soit aussi réussi : toute l'équipe du Centre d'Art, les bénévoles de l'association, le fabricant de couleurs Lefranc & Bourgeois, le flutiste et accordéonniste Yannick Lefeuvre, le cochon, le public, etc, etc...
La suite sur le blog d'Ivan Sigg


eric meyer, kuu, after puls'art, peinture, art
Mad Man à plat - oeuvre collective KUU by Meyer & Sigg - Acrylique, collage et pastels sur toile - 150 x 150 cm

eric meyer, kuu, after puls'art, peinture, art
Chat perché au col du signe - KUU by Meyer & Sigg - Acrylique, collage et pastels sur toile - 150 x 150 cm

eric meyer, kuu, after puls'art, peinture, art


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire