mardi 21 décembre 2010

Les Emotifs Anonymes, Gracias por existir !



C'est en sortant du métro ce matin, rue de Chateaudun - 75009 PARIS, que je croise surpris et émerveillé, derrière la vitre d'un arrêt de bus, cette affiche revisitée du film de Jean Pierre Améris, Les Emotifs Anonymes. Superposition d'affiches, dont la découpe laisse entrevoir et joue avec les différentes couches d'images accumulées, collages, dessins et textes recomposent l'ensemble et en proposent une nouvelle lecture, une belle métamorphose. Je prends quelques photos, cherche une signature, un indice sur le (les) auteur (s), en vain. Je suis heureux de découvrir cette image, dont l'original maintes fois croisée prend ici une toute autre dimension. Je sens des affinités avec le travail de KUU, ce désir de prolonger, de décaler...








Je décide ce soir, avant de rentrer chez moi, de rendre une dernière visite à cette belle image. Et là surprise et stupeur, il n'y a plus rien, juste les néons allumés derrière la vitre maintenant vierge et barrée d'une grande croix de scotch blanc et rouge. Je ne connais pas les raisons qui ont poussé certains à faire disparaitre cette image, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'elles ne sont pas bonnes... Je me sens privé de cette originalité, interdit de fantaisie, cette grande croix devant cette lumière blanche est le symbole du conformisme et du néant.
Si celui, celle ou ceux qui ont réalisé cette affiche passent par ici, par hasard, comme je suis moi-même passé devant cet arrêt de bus, qu'ils n'hésitent pas à faire un petit KUU KUU !


1 commentaire:

  1. fantasti-kuu travail.

    gracias por existir = merci d'exister.

    Je me demande aussi qui pourrait l'avoir fait. C'est assez beau.

    RépondreSupprimer