jeudi 9 décembre 2010

Direction Porte de la Chapelle



Ça c’est passé pendant la nuit, le bleu est descendu avec le froid et la lumière est devenue plus claire. Je ne dormais pas, j’étais au chaud. Avant c’était blanc, gris floconneux, puis c’est devenu sale, noir hydrocarbure, mouillé et les pieds ont commencé à geler. Ce matin le ciel tire vers le vert, presque aquatique, un vert banquise. Au loin l’horizon orange apaisé découpe les bâtiments et les flèches des grues. Porte d’Aubervilliers les voitures ont repris de l’arrogance et les doigts de pied de l’assurance dans les chaussures sèches. Dans le bus Daniel Arasse me raconte la Venus d’Urbin par Titien et les choses reprennent lentement leur cours...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire