mercredi 1 décembre 2010

Découverte: Article 11



Son format un peu particulier, étroit, tout dans la hauteur, l'oblige à pendre des étagères du buraliste, tête en bas, m'obligeant à incliner la mienne pour en lire le titre : Article 11.
Connais pas, jamais entendu parlé...
Il s'agit du Numéro 1...
En une, une tête, justement, dessinée par Zoo Project. Lui qui nous avait plutôt habitué au noir et blanc grand format sur les murs de Paris ose là le bleu, le rouge, cerveau grouillant de petits personnages. Agitation, agitateurs ?
Ma curiosité aiguisée au maximum je me décide à acheter ce journal et regarder d'un peu plus près de quoi il en retourne. Le format est vraiment original et très agréable, le journal se plie, se déplie, en largeur, en hauteur, se roule, se range, se sort, se glisse, on en fait ce qu'on veut sans s'emmêler les bras ou le déchirer. La mise en page est également assez réussie, typos agréables, tonalités bleues, orangées, quelques audaces graphiques, pas trop, juste ce qu'il faut, du dessin, des respirations.
Je parcours quelques articles, ça fleure bon le libertaire, le ton est franc, ça bouscule, le doigt est mis là où il faut et ça se lit vraiment avec beaucoup d'intérêt !
Je cherche donc quelques renseignements sur le net concernant Article 11 et là, je découvre qu'il s'agit du premier numéro papier d'un weblog -zine -site né en 2008, très riche en contenu, que la mise en page est assurée par le collectif Formes vives et Thibaud Meltz et que bon, ce fut une sacrée aventure que ce premier numéro. Toute l'histoire est racontée sur le site, bonne humeur, humour et engagement sont de la partie !
Voilà donc un journal très bien fait, intéressant, libre, gratuit pour les prisonniers et les désargentés, ou il est possible de s'abonner en envoyant une caisse de pinard (sinon c'est 13 euros pour 6 numéros ou 2,50 euros au numéro tous les deux mois).
Longue vie à toi, Article 11 !


A propos de découverte... Le travail de cet artiste, David Shillinglaw me plait beaucoup...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire